Gentil coquelicot mesdames, ! quand vous descendrez dans votre jardin, n’oubliez pas de cueillir cette magnifique fleur aux pétales doux et fins ,d’une belle couleur rouge que la nature nous adresse:elle égaie de toute sa beauté les champs au mois de Mai.

coquelicot_dans_un_champ__06photo Eric MARY

Le coquelicot semble être originaire du Bassin Méditerranéen et plus particulièrement de la Turquie mais on trouve déjà des fleurs dans les tombeaux égyptiens.Les Grecs en mangeaient en salade et cette coutume s’est maintenue jusqu’au XVI ème siècle principalement en Italie .

“Dans mon coeur de fleurs fanées,un coquelicot s’est éclos, il repeint mon coeur Rouge Sang”.

Le coquelicot est une plante annuelle de la famille des papavéracées au même titre que le pavot, on le nomme également couramment” Pavot des champs, pavot rouge ou coq “, il peuple non seulement les terrains vagues mais également les champs de blés mûrs, on le reconnait à sa tige droite d’une hauteur de 50 à 70 centimètres sur laquelle se dressent des fleurs d’un beau rouge vermillon , visibles de Mai à Septembre.Sa couleur rouge en fait un symbole  de la vie, de la joie,et du bonheur.Sa fleur qui rappelle la crête du coq(d’ou son nom commun’) est à l’origine de son nom coquerico puis coquelicoq en 1545,cette ressemblance entre la fleur et la crête est unique à la langue française.

Le coquelicot symbolise également le mariage , il scelle 8 années de mariage( noces de coquelicot), mais sa symbolique la plus remarquable est celle qu’on lui attribue dans la Légion royale Canadienne.Le coquelicot est le symbole internationnal à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre, et chaque année, le 11 novembre, pour des millions de canadiens , le coquelicot devient ” la fleur du souvenir”.

Mais le coquelicot est largement et principalement connu pour ses vertus en phytothérapie.Une fois ses pétales récoltés en prenant soin d’éliminer ceux qui sont les plus clairs ou les plus petits.Faites les sécher à l’ombre avec prudence et soin .Le coquelicot est l’opium inoffensif de la pharmacie familiale.Les fleurs rouges et les graines que la plante élabore dans une capsule savamment construite sont à la base de son utilisation.

coquelicot_04 Photo Eric Mary

Ses vertus sont bénéfiques aux enfants de plus de 8 ans, aux adolescents et adultes. C’est le pétale de coquelicot renfermant des alcaloïdes auquel on attribue toutes les propriétés, ainsi qu’aux graines ( capsules). Grâce à son action douce, sans aucun risque d’accoutumance pour tous, y compris les personnes âgées et les enfants; le coquelicot est fortement recommandé.

Il faut distinguer le coquelicot sauvage antispasmodique, analgésiant,astringent, anti-inflammatoire, cicatrisant et sédatif du coquelicot de culture (celui qu l’on trouve dans nos jardins) qui est  quant à lui actif contre la toux et les problèmes respiratoires .Ce sont ces alcaloïdes qui combinés à la présence de mucilages très adoucissants qui permet d’avoir cet effet bénéfique sur la toux et les irritations de la gorge.

INDICATIONS

nervosité, anxiété, émotivité, insomnie, palpitations cardiaques,  toux irritative et irritation des yeux.

Pour soigner tous ces maux, vous pouvez utiliser de différentes manières; sous forme de gélules notamment chez arkopharma avec la posologie suivante: 1 à 2 gélules, suivant l’âge,  de poudre totale matin et soir dans un grand verre d’eau au moment des repas. La dose pouvant être porté à 9 gélules selon les besoins.

Mais surtout sous forme d’infusion: Laissez alors  infuser dix minutes, 20 gr de pétales séchés (6 a 8 pétales) dans 1 litre d’eau, filtrez et sucrez éventuellement avec du miel .Prenez deux à trois tasses par jour.

   coquelicots_111  Photo Eric MARY

En sirop: Laisser infuser pendant 6 heures 65 gr de pétales dans 1 litre d’eau puis filtrez et ajouter 180 gr de sucre pour 100 ml et votre sirop est prêt.

En décoction: Laisser macérer 8 à 10 capsules dans 1 litre d’eau puis boire cette préparation éventuellement avec du lait.

Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter si nécessité car le coquelicot est à utiliser avec prudence chez les patients qui ont des troubles sanguins car il peut inhiber l’absorption de fer. Il est à utiliser avec prudence chez les personnes prenants des sédatifs, chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

En dehors de ces contre-indications, le coquelicot est une plante très saine et inoffensive.

Cette multitude de vertus font du coquelicot un allié pour notre santé.